🚚Dernières commandes 31 juillet -> Reprise 29 aout ⌛

Électrification de vélo : Quel est le meilleur choix entre le moteur roue et le moteur pédalier ? Comparatif détaillé.

Découvrez les avantages et les inconvénients de chaque type de moteur pour vous aider à faire le meilleur choix pour votre vélo électrique. Inclut également des informations sur les réglementations de puissance de moteur en France.
4049748881 un homme qui force sur les pédales d'un velo elect xl beta v2 2 2

Sommaire de l'article

Électrification de vélo : Quel est le meilleur choix entre le moteur roue et le moteur pédalier  ? Comparatif détaillé.

L’électrification de vélo est devenue une tendance de plus en plus populaire ces dernières années. Les cyclistes cherchent à ajouter une assistance électrique à leur vélo sans pour autant sacrifier la facilité d’utilisation et de confort. Les deux options les plus courantes pour électrifier votre vélo sont le moteur roue et le moteur pédalier. Cependant, il existe de grandes différences entre les deux. Dans cet article, nous allons passer en revue les avantages et les inconvénients des deux options pour vous aider à faire le meilleur choix pour votre vélo électrique. Nous allons tout explorer, de la vitesse maximale, de l’autonomie de la batterie, en passant par les coûts et les avantages globaux. Alors, prêt à faire vos choix ? Découvrez notre comparatif détaillé pour en savoir plus sur le choix idéal pour votre vélo électrique.

 

electrification velo moteur roue

La puissance du moteur : quelle est la différence entre 250W et 500W, que dit la loi ?

Lorsqu’il s’agit de la puissance du moteur d’un vélo électrique, la différence entre un moteur de 250W et un moteur de 500W peut sembler significative. En effet, un moteur plus puissant devrait être capable de fournir une assistance plus importante pour le cycliste. Cependant, il est important de savoir que la loi encadre l’utilisation de ces moteurs.

En France, les vélos électriques équipés d’un moteur d’une puissance maximale de 250W sont considérés comme des « vélos à assistance électrique » et peuvent être utilisés sans immatriculation ni assurance spécifique. Les moteurs plus puissants, tels que les moteurs de 500W, sont considérés comme des « cyclomoteurs » et nécessitent une immatriculation et une assurance spécifique pour être utilisés sur la voie publique. Il est important de noté que ces motorisation de 500W et plus sur vélo son appeler « Speed bike » et qu’il sont très strictement encadré, en effet il n’est pas possible pour un particulier de faire immatriculer son vélo électrifier en « Speedbike » en France.

Il est donc important de bien vérifier les réglementations locales avant de choisir la puissance du moteur de votre vélo électrique. Si vous n’avez pas besoin d’une assistance très importante et que vous souhaitez éviter les démarches administratives supplémentaires, un moteur de 250W pourrait être la meilleure option pour vous. Chez Syklo nous proposons un kit d’électrification de vélo de 250W légale sur voie publique en France,

 

Moteur roue avantages et incovenients :

Les avantages du moteur roue avant et arrière

Les moteurs roue avant et arrière offrent tous deux des avantages uniques en termes de performances et de maniabilité sur un vélo électrique. Le moteur roue avant est idéal pour les personnes qui recherchent une assistance de conduite plus légère et qui souhaitent conserver la sensation traditionnelle d’un vélo. Sa configuration envoie la puissance directement à la roue avant, permettant une excellente traction et une meilleure stabilité sur les surfaces glissantes. De plus, la disposition du moteur, à l’avant de la roue, réduit le risque de dérailleurs ou de moyeux qui se desserrent, offrant ainsi une plus grande fiabilité.

D’un autre côté, le moteur roue arrière offre une performance plus sportive et une solution plus stable à haute vitesse. La configuration envoie l’assistance directement à la roue arrière, ce qui procure une plus grande force de traînée lors de la montée des collines et une excellente force de freinage lors des descentes abruptes. Avec la puissance concentrée à l’arrière de la roue, le poids de l’assistance est idéalement réparti pour une meilleure maniabilité et une conduite plus en douceur. En fin de compte, le choix du moteur roue avant ou arrière dépendra de vos préférences personnelles et de votre style de conduite, il est donc important de considérer tous les avantages avant de faire votre choix.

 

Les inconvénients du moteur roue avant et arrière

L’utilisation d’un moteur roue avant ou arrière présente quelques inconvénients. Tout d’abord, ces types de moteurs peuvent rendre la direction du vélo plus difficile, surtout si vous roulez à grande vitesse. En effet, le poids du moteur (et parfois de la batterie) se trouve concentré à l’avant ou à l’arrière du vélo, ce qui peut affecter l’équilibre général et la maniabilité lorsque vous tournez. Les moteurs roue peuvent également affecter la traction et la stabilité du vélo, surtout sur des surfaces glissantes ou mouillées.

Un autre inconvénient du moteur roue est que son installation peut être plus complexe que le moteur pédalier. En effet, certains moteurs roues nécessitent l’instalation d’un capteur de cadence sur le pédalier, il faut donc faire deux opérations (changement de roue + pédalier) et l’électronique doit être correctement connectée. Cela peut prendre du temps et nécessiter un certain niveau de compétence en terme de mécanique de vélo et d’électronique. De plus, une fois installé, le moteur roue peut être plus difficile à entretenir et à réparer que le moteur pédalier en cas de panne ou de dysfonctionnement.

En somme, le choix entre un moteur roue et un moteur pédalier dépendra de vos besoins et de vos préférences. Si vous cherchez un vélo électrique facile à utiliser et à manœuvrer, le moteur pédalier peut être la meilleure option. Cependant, si vous cherchez une assistance électrique plus puissante pour des trajets plus longs ou difficiles, un moteur roue peut être plus adapté. Il est donc important de peser le pour et le contre avant de faire votre choix final.

4049748881 un homme qui force sur les pédales d'un velo elect xl beta v2 2 2

Moteur pédalier avantages et incovenients :

Les avantages du moteur pédalier type Bafang BBS ou TSDZ2

Les moteurs pédaliers Bafang BBS ou TSDZ2 (voir notre autre comapratif entre ces deux moteurs pédaliers) offrent de nombreux avantages par rapport aux moteurs de roue pour électrifier votre vélo. Tout d’abord, le moteur pédalier permet une conduite beaucoup plus naturelle et confortable, car l’assistance électrique est directement liée à votre propre pédalage. Vous pouvez donc ajuster facilement la puissance de l’assistance selon vos propres besoins et préférences de conduite.

De plus, les moteurs pédaliers sont généralement plus stable que les moteurs de roue, ce qui les rend beaucoup plus facile à conduire. Ils sont également plus faciles à installer et à entretenir, car ils ne nécessitent pas de modifications importantes de votre vélo ou de votre roue. Enfin, les moteurs pédaliers offrent un meilleur rendement énergétique car ils sont plus efficaces pour transformer l’énergie électrique en mouvement. Ils offrent donc plus de couple pour une assistance plus performante notament en monté et chargé.

En résumé, si vous recherchez un vélo électrique confortable, discret, facile à utiliser et qui offre un excellent rendement énergétique, un moteur pédalier type Bafang ou TSDZ2B est un excellent choix à considérer.

 

Les inconvénients du moteur pédalier type Bafang ou TSDZ2

Bien que les moteurs pédaliers tels que le Bafang BBS et le TSDZ2 offrent de nombreux avantages pour l’électrification des vélos, il existe également quelques inconvénients à prendre en compte. L’un des principaux inconvénients est le poids. Les moteurs pédaliers sont plus lourds que les moteurs de roue, ce qui peut rendre le vélo plus difficile à manœuvrer et à transporter (cependant notre moteur TSDZ2 ne fait que 3,5 kg, le choix de la batterie aura autant d’importance sur ce point). De plus, lorsque le moteur est activé, cela augmente la résistance et le pédalage peut devenir plus difficile si la batterie est faible ou si le moteur est mal réglé. En revanche, le TSDZ2 (dans sa version »b » pour les connaisseurs) possède une roue libre qui libère totalement le moteur du pédalage losque celui-ci n’est pas alumé.

Un autre inconvénient est le coût. Les moteurs pédaliers ont tendance à être plus coûteux que les moteurs de roue, car ils sont plus complexes à fabriquer et nécessitent davantage de composants. En revanche, les moteurs pédaliers peuvent être plus facile à entretenir car ils possède une conceptions plus simple à démonter, ce qui permet d’asurer les réparations plus facilement.

En fin de compte, le choix entre le moteur roue et le moteur pédalier dépendra de vos besoins et préférences personnels. Il est important de peser les avantages et les inconvénients de chaque option pour trouver la solution qui convient le mieux à votre vélo électrique.

 

1075755342 un homme qui force sur les pédales d'un velo elect xl beta v2 2 2

 

Comparatif détaillé des moteurs roue et moteur pédalier :

Le coût du moteur roue vs le coût du moteur pédalier

Lors de l’électrification de votre vélo, le choix entre le moteur roue et le moteur pédalier est crucial, car cela affecte directement le coût de l’ensemble de votre projet. En général, le moteur roue est moins cher que le moteur pédalier en raison de la technologie plus avancée et performante d’un moteur pédalier.

D’autre part, le coût d’instalation et d’entretien d’un moteur pédalier est généralement moins élevé car il est plus facile à installer et ne nécessite pas de remplacement de la roue. Les moteurs pédaliers sont souvent plus robuste et fiable que les moteurs roues, ce qui contribue également à leur popularité auprès des cyclistes. Cependant, il est important de noter que le coût total de l’électrification de votre vélo ne se limite pas uniquement au coût du moteur. D’autres facteurs tels que la qualité des batteries, les accessoires et les frais d’installation peuvent également influencer le coût final de votre projet.

 

La durée de vie du moteur roue vs la durée de vie du moteur pédalier

En ce qui concerne la durée de vie, le moteur pédalier est généralement considéré comme plus durable (20 000km de durée de vie) que le moteur roue. Cela est principalement dû au fait que le moteur pédalier est mieux protégé contre les éléments extérieurs, tels que la pluie et la boue, et qu’il est moins sujet aux fissures et aux déformations dues au poids du vélo et de l’utilisateur. De plus, le design du moteur pédalier permet une distribution plus uniforme de la puissance, réduisant ainsi les risques de surchauffe. Toutefois, la durée de vie du moteur pédalier peut être influencée par l’usure des composants qui l’accompagnent, tels que les chaînes, les pignons et les dérailleurs.

En revanche, la durée de vie du moteur roue dépend beaucoup de la qualité de la roue elle-même et de la qualité du matériel du corps de l’essieu. Si ces composants sont de bonne qualité, alors le moteur roue peut également être durable et fiable, en particulier pour les vélos électriques utilisés pour des trajets quotidiens de courte distance. Cependant, si la qualité de la roue est inférieure ou si le vélo doit supporter des charges plus lourdes et des exigences plus élevées, le moteur roue peut subir des dommages prématurés, nécessitant des réparations coûteuses et fréquentes. En fin de compte, la durée de vie des deux types de moteurs dépendra de la qualité des composants et de l’utilisation qui en est faite.

 

La puissance du moteur roue vs la puissance du moteur pédalier

Lorsque vous envisagez d’électrifier votre vélo, il est crucial de comprendre les similitudes entre le moteur roue et le moteur pédalier en termes de puissance. Le moteur roue (contient parfois la batterie), tandis que le moteur pédalier est installé près du pédalier. En termes de puissance, le moteur roue est autant puissant que le moteur pédalier. Les moteurs roues et moteurs pédaliers se situe généralement entre 250W (légal) et 1000W (interdit sur voie publique).

Cependant, la puissance du moteur pédalier peut être plus efficace que celle du moteur roue en raison de son placement. Le moteur pédalier a une meilleure transmission de puissance car il utilise le système de transmission de vélo traditionnel, permettant une accélération plus rapide. En outre, le moteur pédalier permet une meilleure répartition du poids, rendant le vélo plus équilibré et maniable. Par conséquent, il est important de considérer les avantages et les inconvénients de chaque option avant de décider quelle est la meilleure pour votre utilisation quotidienne.

 

La facilité d’installation du moteur roue vs la facilité d’installation du moteur pédalier

Le choix entre l’installation d’un moteur roue et d’un moteur pédalier dépendra de plusieurs facteurs, dont la facilité d’installation. En général, le moteur pédalier est considéré comme plus facile à installer que le moteur roue, car il ne nécessite pas de double opération (changement roue, fixation du contrôleur au cadre + instalation capteur de pédalier et parfois capteur de frein). Dans le cas de notre kit d’électrification, il suffit simplement de remplacer le pédalier par un pédalier avec un moteur intégré. L’installation se fait donc rapidement et facilement, sans avoir besoin de démonter la roue avant/arrière, les freins et fixer le contrôler sur le cadre en plus de la batterie.

Dans l’ensemble, la facilité d’installation du moteur roue est donc inférieur à celle du moteur pédalier. Cela peut être un élément à prendre en compte lors de votre choix si vous cherchez une option simple et rapide à installer pour votre vélo électrique. Notez qu’il vous faudra un certains nombre d’outils spécifiques pour démonter vos manivelles et votre pédalier, comme expliqué dans notre tutoriel de montage.

 

La consommation d’énergie du moteur roue vs la consommation d’énergie du moteur pédalier

Dans la course à la recherche du meilleur moteur pour électrifier leur vélo, les cyclistes ont deux options de moteurs : le moteur roue et le moteur pédalier. Le choix de l’un ou l’autre varie en fonction des besoins et des préférences du cycliste. En ce qui concerne la consommation d’énergie, le moteur roue semble être le plus énergivore comparé au moteur pédalier.

Le moteur roue nécessite plus d’énergie pour fonctionner que le moteur pédalier. Obtenu sous forme de batteries, l’énergie électrique permettant l’assistance sur un vélo électrique dépend de la capacité de la batterie du vélo. Toutefois, avec le moteur pédalier, c’est l’utilisateur qui détermine la quantité d’énergie nécessaire à fournir, en fonction de l’effort qu’il fournit en pédalant. Cela n’est pas le cas avec le moteur roue qui requiert plus d’énergie pour le même effort fourni par le moteur pédalier.

En conséquence, pour une distance à parcourir égale au quotidien le moteur roue peut être plus coûteux que le moteur pédalier car nécessitera une batterie plus importante. De plus, pour les cyclistes qui souhaitent réduire leurs consommations d’énergie, le moteur pédalier est la meilleure option. Cependant, il convient de noter que le choix entre les deux options dépend de plusieurs facteurs, notamment de l’usage du vélo, du terrain parcouru et des préférences personnelles.

 

La compatibilité avec différents types de vélo

La compatibilité avec différents types de vélo est une considération importante lors du choix de l’option d’électrification pour votre vélo. Le moteur pédalier TSDZ2B 250W est compatible avec une grande variété de vélos car il s’installe sur le pédalier existant et ne modifie pas la géométrie ou la structure du cadre du vélo. Cela signifie que vous pouvez l’utiliser sur un VTT, un vélo de route ou même un vélo de ville sans aucune difficulté.

En revanche, le moteur roue peut être plus limité en termes de compatibilité car il nécessite un certain type de cadre. Il peut être plus difficile de l’installer sur un vélo de route ou un vélo de ville avec un cadre étroit, mais il peut être une option viable pour les VTT et les fat bike. Cela étant dit, il est important de vérifier les instructions d’installation pour s’assurer que le moteur roue convient à votre type de vélo. Notez également que les moteurs roues ne sont pas adaptables avec tous les types de fixation de roue (axe taversant et axe rapide), toutes les tailles de cassette (nombre de vitesses limité) et tous les types de frein (frein tambour, frein à disque).

En fin de compte, le choix entre le moteur pédalier et le moteur roue dépendra de vos préférences personnelles et des caractéristiques de votre vélo. Si vous cherchez une solution polyvalente et facile à installer, le moteur pédalier peut être le meilleur choix.

 

Les différences de conduite entre le moteur roue et le moteur pédalier

Les moteurs roue et pédalier offrent des expériences de conduite totalement différentes. Avec le moteur roue, l’assistance est concentrée sur les roues et vous tracté ou poussé. Le moteur pédalier, en revanche, est beaucoup plus naturel. L’assistance électrique de notre moteur par exemple dépendra de la pression exercée sur les pédales. Cela signifie que vous devrez pédaler pour obtenir de l’assistance.

 

L’entretiens des moteurs et du vélo électrifié

En termes de maintenabilité, le moteur roue est généralement plus facile à entretenir car il n’implique pas d’usure de la chaîne, des pignons ou des dérailleurs. Le moteur pédalier, en revanche, nécessite une maintenance plus régulière en raison de l’interaction plus forte avec la chaîne et les pignons.

En cas de problème avec le moteur roue, il est souvent plus facile d’envoyer la roue entière chez un réparateur plutôt que de traiter directement avec le moteur lui-même. En fin de compte, le meilleur choix pour vous dépendra de vos besoins et de vos préférences personnelles.

 

3072293903 un homme qui force sur les pédales d'un velo elect xl beta v2 2 2

Les options de personnalisation des différents moteurs :

Les options de personnalisation pour le moteur pédalier TSDZ2B avec le firmware open source

Le moteur pédalier TSDZ2B est un choix populaire pour électrifier votre vélo car il offre une assistance électrique très efficace. L’un des avantages de ce moteur est la possibilité de personnaliser les paramètres via un firmware open source. Cela signifie que vous pouvez modifier la vitesse maximale, la puissance, le niveau d’assistance, la sensibilité du capteur de pédalage et bien plus encore.

En utilisant un ordinateur et un câble USB, il est possible d’accéder aux fichiers du firmware et de les modifier selon vos préférences. Il y a également une grande communauté en ligne qui partage des configurations personnalisées pour le TSDZ2B, ce qui facilite le processus de personnalisation.

La personnalisation du moteur pédalier TSDZ2B vous permet d’adapter l’assistance électrique à vos besoins et à votre style de conduite. Cela peut également prolonger la durée de vie de la batterie en réduisant la puissance ou en ajustant l’assistance en fonction des conditions de conduite.

Avec notre kit d’électrification, Syklo se charge de paramètrer le firmware pour vous et vous donne accès à une notice détaillées pour personnaliser ensuite votre moteur. Attention, il faudra choisir l’écrans EXPERT sur le configurateur pour modifier le moteur facilement.

 

Les options de personnalisation pour le moteur roue

Le moteur roue ne propose pas de personnalisation particulière concernant le firmware par le moment. En revanche, il sera possible de personaliser la qualité des composants autours du moteur come celui de la jante, des rayons, …

 

Pourquoi chez Syklo, on a choisi le moteur pédalier TSDZ2b 250W ?

Chez Syklo, nous avons choisi le moteur pédalier TSDZ2b 250W pour plusieurs raisons. Tout d’abord, ce moteur est équipé d’un capteur de couple, qui permet une assistance électrique plus naturelle et plus intuitive en comparaison au Bafang BBS. Contrairement à un capteur de vitesse, qui augmente l’assistance électrique en fonction de la vitesse du vélo, un capteur de couple mesure la force de pédalage du cycliste et adapte l’assistance électrique en conséquence. Cela permet une expérience de conduite plus fluide et plus agréable.

De plus, le moteur pédalier TSDZ2b 250W est parfaitement légal en France, car il respecte la limite de puissance autorisée pour les vélos électriques. En effet, la loi française impose une puissance maximale de 250W pour les vélos électriques, afin de garantir la sécurité des usagers de la route. Avec ce moteur, vous êtes donc assuré de rouler en toute légalité.

Enfin, le firmware personnalisable du moteur pédalier TSDZ2b 250W permet une grande flexibilité. Vous pouvez ajuster plusieurs paramètres pour adapter l’assistance électrique à vos besoins et à votre style de conduite. Par exemple, vous pouvez régler la sensibilité du capteur de couple, la vitesse maximale ou encore la force d’assistance électrique fournie. Cette personnalisation vous permet de profiter d’une assistance électrique sur mesure, parfaitement adaptée à votre utilisation quotidienne.

electrification velo ELOPS 900 Décathlon samuel

Batterie 540Wh (70km env.)

Moteur pédalier avec capteur de couple (250W et 80N.m)

Display avec firmware Open Source

Donnez une nouvelle vie à votre vélo préféré

Bon pour vos finances, doux pour l’environnement !

*À partir de 850 € avec batterie 🫣

Articles similaires

Un kit pour électrification de vélo à Grenoble

Saviez-vous que Grenoble est la capitale française du vélo ? La ville jouit de ce titre depuis 2022, après s’être hissée en première position sur le baromètre des villes cyclables. Afin de conserver cette place, la Métropole s’engage à optimiser le cyclisme à travers des mesures bien pensées : des

... Lire la suite

Guide pour l’électrification de son vélo à Nantes

Pour économiser sur le prix du carburant, mais aussi pour des raisons de santé et écologiques, bon nombre de Nantais choisissent aujourd’hui le vélo pour se déplacer au quotidien. Cependant, ce moyen de transport se révèle peu pratique et épuisant pour certains.

Pour rendre chaque trajet plus confortable et écologique,

... Lire la suite

Guide d’électrification de vélo à Nice Côte d’Azur

À l’heure où le contexte écologique est au cœur des préoccupations, la pratique du vélo à assistance électrique gagne de l’ampleur. Si vous possédez déjà un vélo classique, il est inutile d’acheter un nouveau. Il suffit d’ajouter un kit d’électrification pour rejoindre cette tendance éco-responsable et profiter d’un coup de

... Lire la suite
Bientôt les vacances !

Derniers jours pour commander !

Dernières commandes le 31 juillet.

On revient le 29 août,

d’ici là bel été !​